06 58 15 95 83 - 09 83 53 77 38 | Contact@animeettisse.org  |   32 rue de la marbaudais 35700 Rennes

n°agrément jeunesse éducation populaire : 12 35 J 006   -   n° SIRET : 502491491 00036 (TVA non applicable, art 293 B du CGI) 

n° formation 53351004735

  • Facebook Social Icon

Mobilisations/Ateliers

Formations-Actions

100 Voix

Publications

Nous nous inscrivons, par notre action, dans une dynamique de renforcement de la capacité d’agir pour soi et son territoire des habitants et plus particulièrement des personnes fragilisées par la vie. Nous avons pour objectif d’accompagner l’individu à se reconnaître dans sa globalité et dans sa capacité à être acteur et auteur de sa vie, peu importe les raisons de cette fragilité. Construites au fil de nos rencontres avec des acteurs éducatifs d’Europe et d’Amérique du sud, nos méthodes permettent aux publics participant aux animations de découvrir différentes manières de voir, de faire, d’exprimer et de vivre sa citoyenneté.

 

Notre intention est de renforcer l’estime de soi, dans une démarche de reflexion-action collective à visée émancipatrice.

 

Les actions du pôle 

Des ateliers

- Théâtre de l'opprimé autour de la méthode d'Augusto Boal. Ces espaces sont associés aux arts en général (peinture, maquillage etc).

- Sérigraphie pour s'exprimer sur ses droits, sa citoyenneté, son rapport au monde.

- De parcours coopératifs pour faire groupe et comprendre les difficultés et les enjeux du faire collectif.

- Autour de la méthodologie des « histoires de vie » pour retisser les fils de son parcours.

- Autour des droits humains et de la lutte contre les discriminations.

Animation d’espaces de débat

- Autour de nos thématiques d'interventions (droit, discrimination, agir en collectif...).

Animation dans l'espace publique

- Amener le débat citoyen dans nos espaces de vie (revue de presse mobile, porteur de paroles, mur d'expressions, dispositif de récolte de paroles mobile...)

- Créer des espaces d'échanges de partage et de convivialité (installation de jeux dans l'espace publique, aménagement d'espace conviviaux en extérieur, zone de gratuité...).

Accompagnements et formations de groupes et collectifs de jeunes autour de

- L'engagement

- L'action collective

- La mobilité internationale au départ et au retour

-  L'organisation d'échange européens et internationaux de jeunes

Accompagnement des actions collectives qui naissent de ces espaces

Soutenir les mouvements sociaux de défense des droits locaux

- Mobilisation autour de la situation des migrants : organisation de concerts de soutien, animation en direction des migrants, projection de documentaire, participation au réunion inter-associative, présence lors des manifestations de soutien, organisation d'événements ayant vocation à sensibiliser le grand public sur la situation des migrants...

 

Public 

Les invisibles, les sans-voix, les opprimés, les défavorisés, les vulnérables, les fragilisés… Et toute personne se sentant concerné et souhaitant agir sur sa réalité.

 

Territoire d’action prioritaire 

Quartier de Maurepas, Rennes.

 

Partenaires

Les acteurs du quartier de Maurepas (associations, collectifs d’habitants, structures sociales, éducatives et artistiques), les acteurs rennais: les féderations d’Education Populaire, les établissements éducatifs et hospitaliers, les structures de la formation professionnelle, les associations de jeunes, les structures de quartier, les collectivité territorialess, les associations artistiques, des centres sociaux, les prisons,…

Exemples : La Ligue de l’Enseignement, le Foyer de la Thébaudaie, Prisme, Slam Connection, CRVA, CRIJ Rennes, CRIDEV, l’APRAS, Centre social de Maurepas, d'ici et d'ailleurs, Jeunes à travers le monde...

Exemple d'atelier menée sur le quartier de Maurepas

 

« Voie(s) de femmes »

Des ateliers de théâtre de l’opprimé auprès d’un groupe de femmes

 

Ces ateliers ont a eu lieu pendant deux ans et se sont articulé autour

  • D'une  création collective : Les femmes se sont rencontrées, tous les 15 jours.

Ces temps ont permis la création de la pièce « Anaëlle c'est le bouquet ». Celle-ci raconte la vie d’Anaëlle qui souhaite reprendre une formation. Elle est confrontée à des difficultés familiales, professionnelles et amicales pour donner naissance à ce projet. Construite en s'inspirant de la pratique du théâtre de l'opprimé d'Augusto Boal.,la pièce  est un théatre forum ou le public, lors des représentations, vient prendre la place de Anaëlle, et essaye de trouver des solutions pour que celle-ci puisse réaliser son rêve qui est de devenir fleuriste. Cette pièce a été présentée sur les quartiers de Maurepas, et Longchamps.

  • La mise en place d’ateliers mensuels d’expression pour les femmes, ouverts à toutes;

  • Un DVD a été réalisé lors de ce projet : présentation du projet,  du théâtre de l'opprimé, de la pièce Anaëlle c'est le bouquet, et réalisation d'interviews des participantes.

Extrait de la pièce de théâtre "Anaëlle c'est le bouquet"

Exemple d'une projection débat

Film : « Moi je suis avec la mariée »

Nous avons choisi de Co-organiser un projet de ciné-débat autour du film italo-syro-palestinien moi, je suis avec la mariée ».

 

Un journaliste italien, un écrivain syro-palestinien et un réalisateur italien ont décidé d’accompagner, jusqu’en Suède, un groupe de « clandestins » syro-palestiniens arrivés en Italie après avoir fui la guerre. Le groupe a également été accompagné par des militant/es des droits humains œuvrant sur la question de l’accueil des migrants. Pour réaliser ce voyage entre l’Italie et la Suède, ils ont prétexté un cortège nuptial et ont franchi les frontières de cette manière. Pour financer la diffusion du film, les réalisateurs ont lancé un crowdfounding qui a eu un grand succès. Des citoyens européens et de partout dans le monde, qui ne se reconnaissent pas dans ces lois niant les droits fondamentaux des personnes, se sont mobilisés pour soutenir financièrement et le diffuser le plus largement possible.

 

 

L’organisation des projections/débats du film documentaire « Moi je suis avec la mariée » a pour finalité d’aborder la questions des conditions d’accueil des migrants (dispositif Frontex,…) avec le grand public, dans le cadre d’un échange avec un des réalisateurs et des personnes ressources sur ces questions, sur le territoire.

3 Projections / Débat ont eu lieu en 2015 à l’Université de Rennes 2, au cinéma de Dinan, et dans le centre culturel de Dol de Bretagne.