06 58 15 95 83 - 09 83 53 77 38 | Contact@animeettisse.org  |   32 rue de la marbaudais 35700 Rennes

n°agrément jeunesse éducation populaire : 12 35 J 006   -   n° SIRET : 502491491 00036 (TVA non applicable, art 293 B du CGI) 

n° formation 53351004735

  • Facebook Social Icon

Mobilisations/Ateliers

Formations-Actions

100 Voix

Publications

Catalogue 2020

Penser l'interculturel dans l'accompagnement des publics

Animé par Anime et Tisse

 

La diversité culturelle peut aujourd'hui être vue comme une richesse mais dans les processus d'accompagnement, les professionnels (des secteurs de l'animation, de l'intervention sociale, de l'éducation, de l'insertion etc.) et les personnes accompagnées, se retrouvent parfois face à des incompréhensions réciproques.

Parallèlement, l'injonction paradoxale d'ouverture à tous et de laïcité républicaine, où il est demandé de faciliter l'accès aux droits pour tous-tes mais sous condition d'être dans une certaine norme pour en bénéficier ; renforcent les souffrances et les doutes des professionnels comme des bénéficiaires.

 

Penser l’accompagnement dans une perspective d’interculturalité, sous-entend de questionner la « relation » accompagné/accompagnant et de développer des clés de compréhension de l’autre et de soi dans une perspective d’émancipation. C’est donc prendre conscience de ses représentations, sa culture, son histoire. C’est aussi questionner les postures, les normes et les violences institutionnelles pour créer des espaces d’accompagnement centrés sur l’épanouissement et la dignité.

Cette formation s’attachera à explorer ces différents aspects dans une volonté de sortir du connu pour analyser le vécu en s’appuyant sur les pratiques de terrain.

Dans un aller-retour entre théorie et mise en pratique, elle abordera les questions de :

- Interculturel, culture et identité culturelle en mettant en avant les tensions visibles et invisibles

- Tension entre intégration et émancipation

- Accompagner des publics et animer des espaces collectifs dans un tel contexte, quels enjeux ?

- Analyser sa pratique en s'appuyant sur la méthode des chocs culturels

 

 

32h00 de formation en externat

06 et 07 avril 2020

22 et 23 juin 2020

Tarifs : 1120€                    Frais annexes : 60€

(Tarifs militants nous consulter)

 

Animer des démarches collectives sur les territoires

Co-animé par la Trame et Anime et Tisse

De nombreux acteurs, nous appellent aujourd’hui parce qu’ils souhaitent « s'outiller », pour animer des groupes, des démarches collectives, au sein de leurs structures, associations, ou dans l’espace public. Leur volonté est souvent de donner une « vraie » place aux publics, aux habitants, ou aux groupes avec lesquels ils travaillent. Pour répondre à ce besoin d’inscrire les actions sur les territoires en mobilisant tous les acteurs qui les habitent et les font vivre (re redonner du sens notamment par la mise en forme pédagogique), il nous semble important de questionner le sens et la place des techniques d’animation dans nos pratiques dans la perspective d’une éducation populaire émancipatrice. Comment construire des relations capables d'être moteurs d’action ? Quelle place pour les outils dans la pratique ? Comment ne pas reproduire des « dispositifs » enfermant ? Chaque groupe, chaque réalité est unique, comment rester ouvert et créatif dans l’animation d’espaces de mobilisation ? Quelle posture adopter pour ne pas répondre à un besoin, mais pour construire les conditions d’une augmentation du pouvoir d’agir des personnes et des collectifs présents sur un territoire ?

Cette formation propose de :

- Former les acteurs à la construction de démarches collectives mobilisant les publics et les autres acteurs du territoire.

- Réfléchir et expérimenter des mises en forme pédagogiques adaptées à la réalité du terrain

- Questionner la place des outils dans la pratique et sa posture professionnelle dans une perspective de pouvoir d’agir

- Réfléchir les postures de facilitation de démarches collectives sur les territoires

Au carrefour des approches communautaires (Alinsky, Rappaport, Le Bossée), des pédagogies nouvelles (Freinet…) et de l’Education Populaire (Freire), le groupe découvrira les approches politiques et les démarches de mobilisation proposées par ces courants. Le groupe en formation, explorera des approches pédagogiques et des techniques d’animation, tout en s’autorisant à expérimenter, à penser, et à créer dans sa propre pratique un positionnement et une démarche singulière.

30h00 de formation sur deux regroupements en externat

09 et 10 mars 2020 et 11 et 12 mai 2020

Tarif : 1050 euros                    Frais annexes : 60 euros

 (Tarifs militants nous consulter)

Animer des espaces citoyens dans l ’espace public

Co-animé par la Trame et Anime et Tisse

 

 

Les espaces publics sont des rues, des places, des boulevards, des parcs ou des jardins qui permettent le libre mouvement de chacun dans le respect de la gratuité et de l’accessibilité.  Les habitants s’y installent, s’y croisent, parfois s’ignorent. L’espace public vit et se vit au gré des personnes qui le traversent, l’occupent et l’investissent. Comment faire de ce lieu de passage  riche par sa diversité, un espace de rencontres et  d’interactions,  un espace politique et citoyen où pourraient se réfléchir et s'expérimenter des actions servant l'intérêt collectif et suscitant la transformation sociale ? Comment s’approprier de manière éphémère un espace public, pour l’instituer, le temps d’une rencontre, en un  espace commun?

 

Cette formation-action propose :

- De se questionner sur l’espace public et sur la place qu’il occupe dans la vie de tout un chacun,

- De réfléchir sur la distinction entre espace public et espace commun et de déceler les potentialités transformatrices de l’appropriation      collective de l’espace

- De penser l’animation de  l’espace public dans la perspective d’une éducation populaire émancipatrice

- De réfléchir les manières d’animer l’espace public dans une perspective politique et citoyenne

- De créer, d'expérimenter des dispositifs d’animation dans l’espace public et de les analyser.

 

En s’appuyant sur des ressources issues des sciences sociales, des mouvements de l’éducation populaire et de l’action communautaire, le groupe pourra explorer le sens et les possibilités que l’agir dans l’espace public recèle. La formation s'appuiera sur des approches pédagogiques expérientielles et des techniques d’animation qui vont accompagner les participants à penser, mais aussi à expérimenter concrètement des actions dans l’espace public que chacun pourra réinvestir par la suite dans sa pratique professionnelle, bénévole, militante...

30h00 de formation en externat

08, 09 et 10 juin 2020

Tarifs : 875 €                    Frais annexes : 45€

(Tarifs militants nous consulter)

 

 

La Vie du groupe

Co-animé par la Trame et Anime et Tisse

 

Qu’est-ce qui fait  qu’on a le sentiment de faire partie d’un groupe ? Qu’est-ce qui fait qu’on a envie de le quitter ? Pourquoi certaines personnes ne sont jamais écoutées et d’autres prennent toujours la parole ? D’où vient l’envie d’agir ensemble et le sentiment de pouvoir collectif ? Le « groupe » est pris dans toutes les contradictions du faire ensemble : entre individu et collectif, entre horizontalité et relations de pouvoir, entre inclusion et exclusion, entre pouvoir d’agir et normes sociales. Toutes les personnes qui côtoient des collectifs, les animent, y travaillent, s’y engagent, savent la place que « les dynamiques de groupe » peuvent prendre, dans un équilibre parfois périlleux entre objectif commun et relations internes. Si on veut dépasser une vision « psychologisante » de ce qui se produit au sein d’un collectif, en évitant d’expliquer blocages et réussites par le caractère de l’un ou le charisme de l’autre, il est important de se pencher sur comment le groupe se constitue, vit et se développe. Comprendre les processus relationnels en jeu dans la constitution d’une identité collective, permet de décaler son regard et de comprendre ce qui se joue au-delà des vécus parfois difficiles. Cette compréhension permettra de penser différemment les postures que nous avons dans nos collectifs d’appartenance et dans les collectif qu’on est amené à animer. Quelle force favoriser pour que le groupe se constitue ? Comment permettre que les décisions collectives construisent une étape importante pour tout le groupe ? Comment animer les conflits ?

En s’appuyant sur la psychologie sociale et sur la psychosociologie, mais surtout sur des pratiques de facilitation de collectif issues des approches communautaires, cette formation propose une introduction à l’analyse des dynamiques en jeu dans les groupes restreints. A travers des mises en situation et des simulations, nous chercherons à développer une capacité d’appréhender les dynamiques de groupe à travers l’expérience directe du groupe en formation et le ressenti des participants.

Ce module abordera, à partir de l’expérience du groupe en formation, des questions liées à :

- Les phases de développement d’un groupe et les processus relationnels en jeu.

- Les relations de pouvoir et les rôles au sein du groupe

- La constitution d’une culture de groupe et des normes collectives implicites et explicites

- La construction et la négociation du commun

- Le sentiment d’appartenance et d’identité collective

- Une réflexion sur la posture du « tiers » qui accompagne, anime, facilite…

Nombre d’heures de formations: 30h00

Du 6 au 9 juillet 2020 en internat

Tarifs:  1050€                             Frais annexes: 180€

(Tarifs militants nous consulter)

 

 

 

Animer des ateliers de réflexions collective

à partir d’une expérience bénévole

Co-animé par la Trame et Anime et Tisse

 

Nous sommes nombreux à agir bénévolement, professionnellement sans jamais prendre le temps de prendre du recul sur l'expérience acquise dans le cadre de nos pratiques et sans en valoriser la richesse. Se mettre à distance de son expérience, c’est s’autoriser à prendre conscience des savoirs acquis et s’ouvrir des portes pour orienter son histoire vers d’autres expériences tout autant fondatrices. Penser ce processus dans l’idée d’animer un espace collectif de partage de vos réflexions est une manière de mettre en débat les enjeux sociétaux qui sont ceux soulevés par vos pratiques tout en s’essayant à changer sa place et sa posture.

A travers cette formation nous vous proposons de :

- Tirer les fils de votre histoire et de vos pratiques

- Les mettre en dialogue au sein d’un groupe pour activer des processus de prise de conscience des savoirs acquis tout au long de            votre parcours

- Penser et animer un atelier pour partager avec d’autres les fruits de vos réflexions

- Réfléchir et expérimenter la place de facilitateur d’espaces collectifs

- Prendre le temps de réfléchir à vos envies personnelles et professionnelles

En s’appuyant sur des ressources issues des sciences de l’éducation, notamment autour du parcours de vie, et des approches pédagogiques de l’éducation populaire à visée émancipatrice, le groupe pourra tirer les fils de son expérience et de ses recherches afin de construire et d’animer un espace collectif de réflexion-action à proposer à ses proches, ses collègues, ses alliés, ses partenaires,...

 

Nombre d’heures de formations: 45h00

22 et 23 juin 2020 en externat

28 et 29 septembre 2020 en externat

16 et 17 novembre 2020 en internat

Tarifs : 1575€                    Frais annexes : 130€

(Tarifs militants nous consulter)

Détricoter les dysfonctionnements pour repenser l’organisation collective

Co-animé par la Trame et Anime et Tisse

 

Se fédérer autour d’un projet collectif commun, au sein d’une association, dans un équipement socio-culturel ou socio-éducatif, au sein d’équipe réunissant parfois des acteurs ayant différents statuts (salariés, bénévoles, stagiaires…) et parcours peut amener à se questionner et à vivre des tensions autour de la gouvernance, du pouvoir et de la communication. Il est parfois nécessaire afin de dépasser les problématiques rencontrées, de solliciter un accompagnement afin de dénouer les fils et de s’expliciter les forces en jeu. Cette formation s’adresse aux collectifs, aux structures et aux équipements qui souhaitent identifier et dépasser « les blocages » afin de créer collectivement des espaces de travail et d’action ou chacun puisse s’épanouir et trouver sa place. Cet espace laisse décider les membres du groupe en formation du chemin et de l'objectif de changement poursuivi. Non directif, il crée un cadre sécurisant ou chacun peut s’exprimer sans culpabilité tout en détricotant les dysfonctionnements de manière collective pour repenser une organisation du travail qui convienne à tout le monde. Cette formation sous la forme de journées ou de demi-journées de travail, se construit à partir des besoins du collectif qui nous sollicite.  Cet accompagnement s’appuie sur des ressources issues des sciences humaines et sociales et des mouvements de l’éducation populaire et de l’action communautaire.