06 58 15 95 83 - 09 83 53 77 38 | Contact@animeettisse.org  |   32 rue de la marbaudais 35700 Rennes

n°agrément jeunesse éducation populaire : 12 35 J 006   -   n° SIRET : 502491491 00036 (TVA non applicable, art 293 B du CGI) 

n° formation 53351004735

  • Facebook Social Icon

Mobilisations/Ateliers

Formations-Actions

100 Voix

Publications

Catalogue 2019

Marine Laffay

 

Issue de l’animation socio-culturelle et de l’éducation spécialisée, elle a une formation DEFA (Diplôme d’état à la fonction d’animateur professionnel), durant laquelle elle travaille en tant qu’animatrice socio-éducative dans un lycée professionnel. Pendant cette période, son action et ses réflexions s’orientent vers l’impact de la violence institutionnelle, le décrochage scolaire et l’action collective comme vecteur de résilience et d’émancipation. Pendant cette période, elle crée l’association Anime et Tisse, où elle y expérimentera des actions de formation et d’animation au niveau local et international qui s’inscrivent dans la défense des droits, la lutte contre les discriminations et les pédagogies à visée émancipatrices. Après un passage au centre départemental de l’enfance où elle travaille en tant qu’éducatrice spécialisée avec des enfants et des adolescents fragilisés par la vie, elle décide de s’impliquer professionnellement dans l’insertion professionnelle au sein de l’association Prisme. Durant cette expérience, elle sera coordinatrice d’un dispositif d’insertion sociale et professionnelle des jeunes en errance sur Rennes Parcours+. Elle aura l’occasion aussi d’intervenir dans le cadre de la formation des BAPAAT sur la thématique du jeu, de participer à la coordination du diplôme DESJEPS « Direction de structure » avec le CCB. Cette expérience l’amène à questionner l’insertion sociale et professionnelle, l’interculturel dans l’accompagnement des publics et les droits sociaux des jeunes. Parallèlement à ses engagements professionnels, elle s’implique activement dans Anime et Tisse où elle portera des actions de formation pour acteurs socio-éducatifs, et des actions en direction des migrants. Cette mobilisation l’amènera à encadrer des formations européennes avec cette association, et le réseau européen ENOA (European Network of Animation) dont elle fait partie. Elle y réfléchira l’engagement des jeunes, et leur place dans la communauté locale. Aujourd’hui, elle travaille comme formatrice au sein d’Anime et Tisse et coordonne le secteur formation professionnelle.

Solene Bouyaux

 

Issue de l’animation socio-culturelle, elle a un DUT Carrières sociales. Pendant cette formation, elle rencontre l’association Manifeste ARA (animation recherche action) durant son stage au Centre socio-culturel des sourds. Elle y expérimentera l’animation dans l’espace public, et participera à ses premières formations internationales. Elle passe son DEFA, et fonde l’association Anime et Tisse où elle facilitera des actions de formations et d’animations au niveau local et international qui s’inscrivent dans la défense des droits, la lutte contre les discriminations et les pédagogies à visée émancipatrices. Elle s’engage au sein du réseau européen ENOA (European Network of Animation) pendant plusieurs années. Elle sera membre du bureau et animera des échanges européens de jeunes, des formations-actions pour travailleurs de jeunesses européens, et participera à des actions-recherche autour ces expérimentations. Cette expérience l’amènera à interroger l’engagement des jeunes dans la communauté locale, l’organisation communautaire et la place des jeunes, les droits sociaux. Parallèlement à cet engagement, elle devient pendant deux ans animatrice jeunesse sur un territoire en milieu rural. Suite à cette expérience, elle décide de partir en Italie, dans une des associations du réseau européen Veb Accademia à Florence. De retour d’Italie, et suite à des expériences à l’étranger en Roumanie, en Inde, elle se questionne beaucoup sur le sens des actions portées par les étrangers dans ces pays. Elle devient donc animatrice et formatrice au sein du CRIDEV à Rennes, où elle développera des modules de formations autour de la mobilité internationale et du sens des actions portées dans ce cadre. Parallèlement, elle s’intéresse aux mouvements d’éducation populaire dans le monde, en découvrant des auteurs comme Paulo Freire, ou en se formant à l’approche du théâtre de l’opprimé du brésilien Augusto Boal.

 

Cette plongée au sein des mouvements sociaux latino-américains, l’amènera à partir au Pérou en Bolivie et Argentine sur les traces de ses inspirations. Cette expérience, l’amènera à travailler pour Anime et Tisse, en parallèle d’une reprise d’étude en DHEPS( Diplôme des hautes études en pratiques sociales) au Collège coopératif de Bretagne. Elle coordonnera une formation-action sur la participation des jeunes dans la défense des droits et de la terre avec des collègues du Pérou, Portugal, et Bolivie. Celle-ci sera le terrain d’analyse de son mémoire de recherche-action. Elle y analysera la portée émancipatrice des outils et méthodes construits dans les espaces formatifs d’Anime et Tisse à partir de la vision politique de l’éducation de Paulo Freire. Formatrice/ Animatrice au sein de l’association Anime et Tisse, Elle anime des ateliers autour des pratiques artistiques et notamment le théâtre de l’opprimé avec les jeunes. Elle anime des modules de formations-actions pour diverses structures socio-éducatives de la région Bretagne. Elle a une expérience en tant qu’appui méthodologique de la ville de Rennes dans le cadre de sa concertation jeunesse. Elle participe à la coordination de diplôme de formation comme le De l’éducation populaire et transformation sociale porté par l’IUT Carrières sociales de Rennes, le DESJEPS « direction de structure » porté par le CCB. Elle est formatrice au sein du secteur formation professionnelle de l’association Anime et Tisse.

 

Eleonora Banovich

 

Après une formation en développement local à l’Université de Padoue, elle crée une association Laboratorio Cambiamento, qui travaille sur le développement communautaire, le pouvoir d’agir, la facilitation de groupe, et les dynamiques psycho-sociales, en œuvre dans les collectifs. Elle quitte l’Italie, pour la France, pour faire un Master en Geographie sociale à Rennes II. A la fin de ses études, elle rencontre des acteurs de l’éducation populaire, avec lesquelles elles partagent ses ambitions politiques pour l’éducation, l’action collective, et le développement communautaire. Elle devient formatrice au Collège Coopératif de Bretagne, ou elle coordonne une formation DESJEPS « Direction de structure », intervient en formation pour adultes autour de la recherche-action émancipatrice, l’action collective, le développement et l’organisation communautaire, sur le groupe et ses dynamiques. Elle accompagne des recherche-action sur les territoires. Elle s’implique bénévolement dans des associations sur Rennes c’est comme cela qu’elle rencontre Anime et Tisse et s’y investit.

Elle travaille aujourd’hui pour la trame, et anime en partenariat avec Anime et Tisse des stages de formations professionnelles. https://latrametisserlecol.wixsite.com/la-trame.

 

 

Maria-Teresa Bellini

 

Après un engagement militant (travail d'animation socio-culturelle et animation de rue qui dure pendant vingt ans) dans l’association de quartier Circolo Arci La Corte à Bari , Italie du Sud, elle commence à travailler dans l'animation socioculturelle et de communauté dans les quartiers avec des jeunes en exclusion sociale. En 1995 co-fonde une coopérative sociale dans laquelle elle travaille en tant qu'animatrice et formatrice sur la coopération et l'éducation aux droits humains avec les jeunes mais aussi les éducateurs et les enseignants. Elle commence aussi à s'impliquer à l'international sur les questions de l'éducation à l'interculturel et dans l'année 2000 participe à la fondation du réseau européen d’animateurs et travailleurs de jeunesse ENOA. Dans le cadre de ce réseau elle travaillera entre autre dans des formations-actions avec des jeunes réfugiés (Bosnie, 2001 et Grande Bretagne 2003).

Entre temps elle déménage en Bretagne où elle obtient son diplôme en formation d'adultes à Rennes 2. Dans les dernières années, elle a travaillé dans l'orientation et l'accompagnement de jeunes en décrochage scolaire et en exclusion sociale en utilisant l'approche biographique, les ateliers d'écriture et l'expression théâtrale. Elle a collaboré aussi à l’École de Projets Interstices à Dinan pour l'accompagnement des créateurs d'activités dans l'ESS et le Développement Durable, surtout dans la phase de l’émergence des projets. Elle intervient sur «l' Approche biographique et les Histoires de vie »  à l'IUT Carrières Sociales Rennes 1.

En tant que bénévole elle est impliquée dans des associations d'éducation populaire toujours dans des actions de promotion/défense des droits humains, sur les thématiques de l’interculturalité, des migrations et de la citoyenneté, sur la participation des jeunes.

Aujourd'hui elle développe un projet autour de la sérigraphie avec de jeunes migrants et des demandeurs d'asile à Rennes.

Ses questions depuis toujours sont autour de la participation et de la citoyenneté ainsi que sur les droits humains.

Elle est formatrice dans le cadre de la formation professionnelle au sein de l’association Anime et Tisse.